Il y a des communiqués qui surprennent tout le monde quand ils tombent. Celui envoyé ce matin par Dainese en fait partie. Le groupe italien, déjà propriétaire d’AGV, vient de se porter acquéreur de TCX, son voisin, fabricant de bottes moto au succès indéniable depuis quelques années.

En ligne de mire ? Le concurrent historique Alpinestars, lui aussi basé en Vénétie. Si Dainese dispose bien de bottes à son catalogue, il s’agit principalement de modèles racing, les gammes tourisme ne connaissant pas vraiment le succès. Et c’est bien sur ce marché que TCX s’est taillé la part du lion depuis un quinzaine d’années, à l’époque où la “petite” marque s’appelait alors Oxtar, un nom et un logo étoilé qu’elle a dû abandonner suite à un procès de la part d’Alpinestars.

Bottes (et tenue) Dainese

Rififi en Vénétie

Ironie du sort, c’est bien Alpinestars qui risque de faire les frais de ce rachat puisque le groupe Dainese aura à présent une gamme très complète, allant du casque (Dainese a racheté AGV à Lazer il y a quelques années) aux bottes en passant par les blousons, pantalons, combinaisons et gants, pour la piste ou la route.

Bottes moto TCX

Si la nouvelle a surpris du monde, tout ceci n’en reste pas moins logique au vu des derniers mois. L’industrie des fabricants d’équipements pour motards a grandement souffert de son arrêt forcé, surtout dans la région de Dainese, TCX et Alpinestars (et Spidi), la Vénétie ayant particulièrement touchée par la crise consécutive au Covid19. La règle n’est pas nouvelle : au lieu de risquer la mort à deux, autant tenter de survivre en s’unissant.

On verra dans les mois qui viennent si le pari est payant. On surveillera surtout l’évolution des collections des deux marques, TCX étant jusqu’à présent bien plus accessible. Dainese fera-t-elle de TCX une marque d’entrée de gamme ou y aura-t-il une distinction entre Dainese pour la piste et TCX pour la route, ce qui semblerait logique ?